Textes officiels – extraits

L’animation de la vie sociale

« L’animation de la vie sociale contribue à faciliter l’intégration des familles dans la vie collective et citoyenne, en particulier au travers des centres sociaux et des structures d’animation locale.
Ces lieux ouverts à la population recherchent la mixité des publics et l’intergénérationnel. Ils s’appuient sur une analyse globale du territoire d’implantation en termes de particularité et de besoins.
Leur l’implantation est favorisée sur les territoires dépourvus d’équipements d’animation de la vie locale. Le projet social doit prévoir obligatoirement des actions permettant le renforcement des liens sociaux et familiaux, les solidarités de voisinage, la coordination des initiatives favorisant la vie collective et la prise de responsabilité des usagers.
Cela implique :
–  Des actions pour renforcer les liens sociaux, familiaux et les solidarités de voisinage ;
–  De se coordonner et encourager les initiatives favorisant la vie collective et la prise de responsabilité des usagers ;
–  Des actions d’éducation populaire ;
– Un programme d’ouverture culturelle.
Trois finalités sont poursuivies de façon concomitante :
– l’inclusion sociale et la socialisation des personnes
– le développement des liens sociaux et la cohésion sociale sur le territoire
– la prise de responsabilité des usagers et le développement de la citoyenneté de proximité.
En résumé, les espaces de vie sociale sont des lieux d’animation de la vie sociale locale permettant aux habitants d’exprimer, concevoir et réaliser leurs projets.
Les actions se fondent sur des valeurs et des principes  incontournables : le respect de la dignité humaine, la laïcité, la neutralité et la mixité, la solidarité, la participation et le partenariat. »

Extrait circulaire CNAF 2012 -013 du 20 JUIN 2012 relative à l’animation de la vie sociale

http://www.caf.fr/sites/default/files/circulaire_cnaf_relative_a_lanimation_de_la_vie_sociale.pdf